le ROTI, indicateur puissant à utiliser en réunion et en collaboration

Aimez-vous le ROTI ? avec un nom pareil, facile à mémoriser, encore plus simple à utiliser !

Bien mieux que le ROI, il tient compte du temps, cette denrée si rare à attraper, si facile à perdre, si bonne à prendre. Connaître et évaluer en toute conscience l’usage que l’on fait de son temps et du temps des autres, voici un levier intéressant et utile pour tous.

Suivez-nous !

Cet acronyme indique le Return On Time Invested, en français le retour sur le temps investi. il se note de 0/5 à 5/5, à main levée avec tous les participants.

Une réunion, la lecture d’un dossier, un moment informel, un article feuilleté sur un smartphone entre deux trains… vous avez parfois le sentiment d’avoir perdu votre temps, de l’avoir mal utilisé ? Ou, au contraire, ces moments passés, courts ou longs, vont parfois vous aider bien plus que le temps que vous y avez consacré ?

La réalité est là: parfois vous perdez vraiment votre temps sans pouvoir faire autrement, parfois vous en gagnez beaucoup sans l’avoir réellement décidé non plus.

Est-ce du simplement à la malchance ou à une bonne étoile ?

Comment faire de ces éléments immatériels des indicateurs qui vous aident à mieux investir votre temps et celui des autres ?

Depuis plusieurs mois, j’utilise le ROTI en fin de réunion, en fin de formation et en fin de journée, avec les participants concernés. leur ROTI est aussi parlant et précieux que le mien.

Comment faire:

merci Nile sur Pixabay

« vous venez de passer 2h30 dans cet atelier pour travailler sur …. Vous avez quitté votre poste pour venir en laissant des choses sur le feu, quel est le retour sur le temps que vous avez investi dans cette réunion, qu’elle soit obligatoire ou non ? »

Chacun prend un instant pour réfléchir et, en même temps, tous lèvent la main avec le nombre de doigts qui représentent leur note.

je recueille alors le nombre de 5/5, 4/5, 3/5, 2/5, 1/5, 0/5 et peux demander un feed back si nécessaire.

je donne également mon ROTI et explique pourquoi.

Quels sont les effets de cette pratique ?

– chacun a un ressenti individuel par rapport au temps investi. on ne parle pas ici de l’utilité de la réunion, la formation ou la rencontre, mais du temps « investi ». et cet indicateur est très personnel, voire intime. connaître le ROTI révèle la disponibilité et l’ouverture de chacun sur le sujet.

– quelqu’un qui n’a pas participé du tout à la réunion peut donner un bon ROTI, quelqu’un qui a beaucoup participé un mauvais… c’est en soi un indicateur sur le mode de fonctionnement de ces personnes. cela peut donner lieu à des échanges intéressants et constructifs. sur un sujet de management ou de transformation, le ROTI renseigne sur l’impact du sujet sur la personne, aide à le positionner par exemple sur la carte des alliés

le ROTI touche à la corresponsabilité: si le ROTI est mauvais pour tout le monde, pourquoi ne pas avoir manifesté ce sentiment de perte de temps pendant la réunion et proposé des ajustemlents ? A quoi ce sentiment est-il du ? Peut-être un manque de préparation ? Un piètre orateur ? Un sujet qui ne nous concerne pas vraiment ? Dans lequel les participants ne se sentent pas impliqués ? avec un mauvais ROTI, des mesures correctives s’imposent. elles peuvent être discutées avec les participants.

– cette prise de conscience du temps investi, notamment quand ce temps l’a été de manière forcé, montre à chaque participant sa liberté: si vous êtes là parce que vous n’avez pas le choix, autant rentabiliser votre investissement forcé en en faisant quelque chose, alors participez et impliquez-vous ! J’ai ainsi vu des participants en formation changer de posture d’un jour à l’autre. tant mieux pour eux, tant mieux pour le groupe, tant mieux pour leurs compétences !

Bref un bon ROTI parle plus qu’un mauvais plateau repas…

Valentine Chapus-Gilbert

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *